Menu home Art

Menu itin Art

Pages velo

Présentation

Lundi 14 mars 2011 1 14 /03 /Mars /2011 09:32
DrapeauUK   go to english article

 

 

 

DrapeauFR

La Junta – Villa Amenguai (28+1-2/02+03/2011)

63+20+50 km parcourus

 

La Junta -Puyuhuapi

C'est du mauvais ripio et les paysages ne sont décidément qu'une succession de clichés suisses (ouille, je vais encore me faire taper sur les doigts).

 

Ma journée aurait pu se résumer à cela si je n'avais l'excellente surprise de rencontrer Armando (à moins que ce soit Hernando... j'ai oublié). Mais qu'a-t-il de si extraordinaire ce cher Armando ?
Regarder bien sa photo et vous aurez vite compris !

 

CL E Amenguai 1
Joli !

 

Oui, oui, son vélo est en bambou.
Il a non seulement fabriqué ses propres sacoches – ce qui est déjà pas mal car elle sont 100% hermétique – mais également son vélo monté en deux journées de travail.

 

J'avais déjà lu quelques articles concernant l'existence de ce type de vélo, mais jamais je n'aurai imaginé en croisé un, surtout sur un ripio de merde pareil.

Le plus amusant, c'est qu'il m'a fallut plus de dix minutes avant de m'apercevoir que son vélo n'était pas tout à fait comme les autres.

 

Je me demande dans quelle mesure je ne vais pas lui en commander une dizaine pour notre future entreprise !

CL E Amenguai 4
  CL E Amenguai 3
CL E Amenguai 2  
La résine de canne fait effet de soudure.

   

 

Puyuhuapi – Quelque part...

Après avoir eu la bonne idée de bivouaquer le long d'une jolie rivière, nous sommes resté ce matin scotchés dans la tente, dans l'attente de l'ouverture partielle de la couverture nuageuse qui nous envoyait ses pluies hésitantes.

 

Vingt petits kilomètres plus tard, sous une pluie devenue pluie de mousson, nous apercevons, coincez sous un plastique troué, Filip et Lotte, deux cyclos belges partis de Mendoza en direction eux aussi de Ushuaïa.

 

Maintenant coincés à quatre sous le plastique, nous devons faire peine à voir. A moins que se soit risible ! Un allemand, passant par là avec son joli 4x4 s'arrêta d'ailleurs pour nous demander pourquoi nous ne nous étions pas abrité sous le pont qui se trouvait à exactement 1 mètres 50 de notre abris de fortune. A oui... bien vu... un peu cons ces belges. Si on en met quatre ensemble en plus cela va encore faire beaucoup d'histoires belges à raconter !!!!

Évidemment, qu'une fois l'allemand parti, les quatre belges se sont précipités sous le pont pour allumer un grand feu. Évidemment, qu'une fois le feu bien parti, le niveau de l'eau a subitement monté, obligeant les quatre belges à monter leur tente sous le déluge.

 

CL E Amenguai 8
Et dans 10 minutes, tout sera sous eau !

 

Vraiment, on ne va pas se plaindre, voici un peu de piment pour la fin de notre voyage.

 

 

Quelque part – Amanguay

La Suisse nous a enfin quitté pour faire place à une végétation étrangement similaire à celle rencontrée en Equateur ; le ripio est de plus en plus mauvais ; les pluies sont toujours diluviennes ; des petits cols bien pentus sont au programme, bref un petit gout d'aventure vient à nouveau nous chatouiller les guibolles.

 

  CL E Amenguai 9
Un petit côté "Equateur" !

 

Allez, on fonce, la vie est toujours aussi belle.

 


 

**

DrapeauUK

La Junta – Villa Amenguai (02+03/28+1+2/2011)

63+20?+50 km cycled


When leaving La Junta it is a little more cloudy.  (=When there is sun it can be really hot, but with clouds and also the mornings and evenings are rather chilly). 

 

AR C Amenguai 1
  AR C Amenguai 2

 

We continue to cross cyclists coming from the South going up to the North (and some tell us (so now we know) that there is another couple of Belgians in front of us), but the most surprising encounter was with a Chilenian couple (=forgot the names =sorry, hope u write us) where the guy made his own bike in … bamboo! 

Enzo had already told me before he had seen a prototype of a bamboo-bike on the internet (=because this material is not only very strong (=almost unbreakable), but also less rigid (=more flexible) than a bike of steel/aluminium, and more light) =Very interesting, and for sure : well done.  (=They also had made themselves their bike-travel-bags...)

 

  AR C Amenguai 8
AR C Amenguai 7

 

The afternoon the scenery changes somehow (=entering the Quelat-NP), getting out of the forests and entering a more 'tropical' area (with very big plants) (=strange, because (as already quiet South) it is a rather cold climate here and in the winter it's covered with snow here).   

 

  AR C Amenguai 3
  CL E Amenguai 5

   

The first day we pass the little village of Puyuhuapi : it seems very cute (on the edge of a fjord, with small colorful wooden houses, and there are also therms (to relax), but as we have made only 50kms we prefer to continue, and we camp free a little further next to an ice-blue-colored river (=water coming from a huge glaciar).

 

The next morning it rains... (=The disadvantage of the Carretera is that it (can) rain a lot here.) 

Only around 12pm it stops raining and only then we break of the tent, but soon (on the bikes) it starts raining again... 

 

Cyclists mention us that the Belgian-couple are now only half an hour in front of us, and indeed quickly we meet up with them : it are Lotte & Philippe (from Dendermonde & Grimbergen) : they were just having lunch and sheltering for the rain.   (=Always funny to meet compatriots (and to speak your own language)). 
The rainfall becomes harder and we start to get cold.  A passing German tells us to make a fire under the bridge (=just next to us...) and that's what we'll do (so we can warm-up a little), but it doesn't stop raining (=becomes even more heavy) and our cozy place start to float... In emergency we put up our tents just next to the road (=afterwards it didn't seem a very good idea, as (with this heavy rain-fall) it could be dangerous there, for avalanches (of ice, water or rocks). 

 

Luckily the next morning we're all save, but it didn't stop raining all night, and all our stuff are wet/moisty... We need to dry them quickly : the next village (Amenguai) is about 50kms away. 
It is still +/-rainy today, but we hurry to Amenguai...

 

CL E Amenguai 7
   CL E Amenguai 6

 

Par cyclocosmos.com - Publié dans : Chili Sur - Communauté : Voyages à vélo
Ecrire un commentaire - Write comment - Voir les 4 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

J'ai bien ri en lisant l'histoire du jour! C'est vraiment, en effet, une histoire belge!
Génial le vélo en bambou!!!!
La photo avec les vaches, c'est vrai que ça fait penser à la Suisse, pour une fois je suis d'accord!
Biz
Commentaire n°1 posté par Lora le 14/03/2011 à 10h23

Oui, il faut bien que l'on face un peu parler de la Belgique autrement que par ses guignols de politiciens.

Réponse de cyclocosmos.com le 14/03/2011 à 17h35
Hola,
Qu'est-ce que je viens de lire :
"Je me demande dans quelle mesure je ne vais pas lui en commander une dizaine pour notre future entreprise !"

Ai-je bien lu ? Vous avez donc pris une décision !!!!!

A bientôt pour d'autres infos.
Jean-Luc
Commentaire n°2 posté par JANODOU le 14/03/2011 à 11h42

Oui, oui, pour moi la décision était déjà prise avant le départ.

Maintenant, il nous restera à la concrétiser dès notre retour.

Réponse de cyclocosmos.com le 14/03/2011 à 17h33
Même si je ne met pas beaucoup de commentaires, nous continuons à vous suivre, vous avez bien de la chance de vivre cette aventure
Philippe Gilbert vient de gagner une étape sur Tiréno-Adriatico
Merci pour les photos, il me tarde de lire votre futur bouquin
Commentaire n°3 posté par Daniel et Brigitte le 14/03/2011 à 15h30

Hola vous deux,

Cela fait plaisir de vous lire.
En évoquant Philippe Super Gilbert, cela me fait penser que cela fait déjà presque une année que nous nous sommes rencontrés... le temps passe vite !

Réponse de cyclocosmos.com le 14/03/2011 à 17h37
bonjour
pour eviter le pire de la pluie, vous pouvez vous echapper juste apres cochrane, il y a un petit col avec ensuite cote argentin une petite route, encore du putain de ripio, qui va de lac en lac. apres cest la 40, le vent et la steppe, jusqua el chalten si vous voulez faire du trekking, ou calafate, alors le bus de route 40, il est bienvenu.
vous pouvez aussi sortir juste apres puerto rio tranquilo pour rejoindre largentine, mais la bus de la route 40 obligatoire, sinon bonjour lennui
a + pierre
Commentaire n°4 posté par pierre le 14/03/2011 à 22h27

Oui, oui Pierre, nous allons nous échapper de la Carretera par un chemin que tu ne connais pas encore... suspens !!!

Réponse de cyclocosmos.com le 14/03/2011 à 23h21
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés