Menu home Art

Menu itin Art

Pages velo

Présentation

Mercredi 16 février 2011 3 16 /02 /Fév /2011 09:17
DrapeauUK   go to english article

 

 

 

DrapeauFR

Salta - La Vina (03/02/2011)

96 km parcourus

 

Voici un article difficile à écrire. Nous allons effectivement parcourir 200 kilomètres de routes que nous avions déjà empruntées en 2008. Y a pas à dire, l'Argentine c'est pas le Pérou. Se retrouver sur des chemins déjà parcourus est trop inattendu. Je me réjouissais et à raison de retraverser le Canon del Pato et de retrouver la Cordillère Blanche, mais ici aucune courbe, aucun pan de montagne ne parvient à m'impressionner.

 

AR E La Vina 1
Et ça fait des grands slurp !


Pour casser la routine du jour, qui va consister jusqu'à Cordoba à avaler les kilomètres, nous avons la chance de rattraper Gatcu (heu... phonétiquement c'est à peu prêt cela) et Misa, deux cyclos japonais dont l'histoire est amusante.
Gatcu venant tout droit d'Alaska a rencontré Misa à plusieurs reprises depuis son arrivée en Amérique Latine. Finalement, après leur ultime rencontre à Lima, elle a décidé d'acheter un vélo afin de continuer  l'aventure avec son nouveau Valentin. Il lui a donc passé ses deux sacoches avant et s'en est confectionné de nouvelles avec deux sac.... Résultat impressionnant !

 

AR E La Vina 4
Pour ceux qui hésitaient encore entre Ortlieb et Vaude !


En fin de journée, nous avons la toute mauvaise idée de leur dire que nous connaissons un endroit pour planter la tente. Nous engageons donc le long d'une petite rivière (de boue) qu'il faut traverser et retraverser en plusieurs endroits afin d'arriver à notre « super » lieu de camping. Oui mais, ce que nous n'avions pas prévu, c'est que notre « super » lieu de camping était devenu un joli marécage.


Le temps de s'en apercevoir et trop tard, loin derrière nous Misa et Gatcu se sont embourbés. De retour pour leur dire que ce n'était pas un bon plan, nous sentons toute la maîtrise japonaise qui s'exprime pour nous dire «  Oh don't wowy, dis is not a poblem »
... heu vraiment zen qu'elle est la Misa qui nous dit cela tout en réparant la chambre à air qui vient de percer en passant la rivière.

 

AR E La Vina 7
Heu... oui, je sais... pas une bonne idée !

 

Nous trouverons donc un campement plus adapté, quelques kilomètres plus loin, sur l'herbe bien verte d'un terrain de football.

 

AR E La Vina 6
Grand oiseau sage dire pas planter la tente à côté de la rivière !

 

Qui sont cons ces deux belges de vouloir absolument planter la tente au bord d'un rio qui peut déborder à tout moment !

 


 

**

DrapeauUK

Salta - La Vina (02/03/2011)

96 km cycled


After 2 rest-days in Salta (=eating, resting, watching television, internet and talking with other travelers), we take of direction Cordoba.  We will pass again via Cafayate (where we passed also 3 years ago), so the first 2 days will be the same like we made 3 years ago. There is actually another route (to Cafayate) which is actually very beautiful (=we saw pictures from travelersin Salta), but it is twice as long, climbs again over 3000m, and on dirt-road), so Enzo prefers to make the shorter way (even if we have already made this). 

 

I recognize almost everything = Getting out of Salta we first cross some residential neighborhoods (with some villa's and gardens), which goes over in country-side (with agriculture-fields and prairies with horses), with the mountains (which are not very high here anymore) on the right.

 

  AR E La Vina 2
 

 

After about 60 kms we meet a cycling Japanese couple (Misa & ? (I forgot his name =too Japanese-sounding)) : She's from near Osaka and he's from Tokyo, and initially she was traveling (through Central- & South-America) with a backpack, while he will make a world-tour by bike (after Ushuaïa he wants to go to Africa & Europe), but after they've met several times (first in Guatemala, then in Columbia, and then again in Peru), he could convince here to buy a bike and travel with him. (=Kind of a nice (=romantic) story). 

 

AR E La Vina 3
She manages quiet well, not having trained biking before

   

In the evening we camp together, and it is funny to see how Japanese cook (=very fine) and I also have admiration for their English- & Spanish-speaking (as it must be quiet difficult for them).    

 

 

 

 

Par cyclocosmos.com - Publié dans : Argentina - Communauté : Voyages à vélo
Ecrire un commentaire - Write comment - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés