Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : cyclocosmos.com
  • : Corinne et Enzo vous invite à découvrir leur traversée de la Cordillère des Andes à vélo. Un itinéraire qui les mènera dans la jungle équatorienne et péruvienne ; dans les déserts d’Atacama et du Sud Lipez et bien évidemment aux sommets des Andes avec plusieurs passages à 5000 m d’altitude. Départ le 15 septembre 2010 retour le 1er avril 2011.
  • Contact

Menu home Art

Menu itin Art

Archives

14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 09:10
DrapeauUK  go to english article

 

 

 

DrapeauFR

San Antonio de los Cobres - Salta (29+30/01/2011)

80 + 96 km parcourus

 

Voici un article qui va filler comme notre descente de deux journées jusqu'à Salta.

  

Mis à part un vent violent qui soufflera en fin de première journée et qui nous obligera à pédaler une dizaine de kilomètres afin de trouver un endroit safe pour planter la tente, c'est un peu RAS.

Pas d'ennui mécanique, pas de problème d'approvisionnement, pas ou peu de trafic, pas grand chose à vous mettre sous la dent... désolé.

 

AR E Salta 1 2
Andres y Karina

 

En fin de journée, nous rattraperons Andres et Karina (http://www.elmundoentandem.blogspot.com) un couple d'argentins en tandem que nous avions croisés ce matin à l'hôtel.

 

AR E Salta 1 5
Le petit pont... de fer...

 

La deuxième journée sera un peu plus intéressante car, après avoir passé plus d'un mois au-dessus de 4 000 m ALT, je vais enfin ressentir cette agréable sensation déjà rencontrée en 2008, la surproduction de globules rouges dans le sang. J'ai l'impression d'avancer comme une mobylette ! Je vais d'ailleurs en accrocher une et la suivre durant plusieurs kilomètres.

Arrivé sur le périphérique de Salta, un cyclo me rattrape. Je me coince dans sa roue, il accélère mais ne parvient pas à me lâcher. Et non mon gars il faudra un peu plus t'entraîner pour lâcher une mobylette qui peu faire du 40 sur le plat !


Ouaw ! Il me plait bien ce nouveau corps !


A Salta, nous rendrons visite à Ramon qui, malheureusement, ne tien plus sa Casa de Ciclistas. La bague au doigt depuis quinze jours et sa belle bien « embarrassée », le voici lancé dans une nouvelle vie.

 


 

**

DrapeauUK

San Antonio de los Cobres - Salta (01/29+30/2011)

80 + 96 km cycled


Yesterday we had already noticed the tandem in the hostal we stayed in San-Antonio, and this morning (when they get out of their room) we meet the owner's of it : Andres & Karina (from Buenos-Aires) : they have made a world-trip for a year by tandem 3 years ago.  They are already all dressed up and ready to leave (=also in the direction of Salta), while we still have to take breakfast and make shopping’s.

 

It promises to be a big descent towards Salta (which is only at 1200m) : First we still have 20kms of dirt-road...

  

 AR E Salta 1 1
a little climbing more on dirt-road

  

...and then a climb of 8 kms on asphalt, and then the descent begins : we go very fast (but not fast enough to arrive in one day in Salta (if we would have left earlier, maybe it is possible to make the 160kms in one day)). 

 

The more we descent, the more the landscapes changes.    

 

AR E Salta 1 3
 AR E Salta 1 4
Many cactus appear and the warmer it becomes

  

There are Andres & Carina (=although they left about 2 hours before us, we catch them : or, we really do go fast, or we take less pauses).

 

The first day we go as far as we can, not to arrive too late in Salta tomorrow, but at the end of the day the wind is so strong that we have to pedal in the downhill.
We camp near beautiful quebrada, next to a farm with many goats.

 

AR C Salta 2
 AR C Salta 3
 We camp near a very beautiful quebrada, next to a farm with many goats

 

 

The next day the downhill continues and there is always more vegetation (=the mountains become green instead of brown).  Although it has been very beautiful what we've seen in the high planes, I am also happy to descent to lower altitudes, where the warm wind embraces us and where there seem to be more life.

 

  AR C Salta 4
  AR C Salta 5
  AR C Salta 6

  

We arrive around 2pm in Salta, where we first go eat and have an ice-cream after-wards (=Argentinians love ice-cream, so there are many ice-cream-saloons (=like in Italy)).  Then we go to Ramon's place (=the case-de-ciclistas of Salta, where we stayed 3 years ago), but (although he recognizes us immediately) he just got married and will have a baby soon, so (=things change) it's a little inconvenient to stay there.  So, we go to a cheap (but very nice) hostal in the same street. 

In Argentina & Chile there are many hostals with dormitories and  private rooms, but with a commune bathroom, kitchen (=so we can pre-cook our picnics before starting to cycle again), and (mostly) a commune garden (where sometimes possible to put up the tent = cheaper) and living room (with music and television) : it's quiet relaxed, with backpackers hanging around, to exchange travel-experiences).              
 

 

 

 

 


Après l'achat d'un nouveau chrono que je monterai sur le vélo de Corinne et un repos deux journées bien mérité, nous nous lancerons bientôt en direction de Cordoba pour ...
 

Partager cet article

Published by cyclocosmos.com - dans Argentina
commenter cet article

commentaires

FranÇoise 21/02/2011 19:02


Je pense a vous et maintenant je fais un resume special pour vous...


Francoise 18/02/2011 23:59


Bon zetes mechants, me les fais toute seule mes globules rouges, suis alle a 4118m, na. Bisous et laissez-moi un peu de beaux paysages a defaut de globules rouges.


cyclocosmos.com 21/02/2011 14:29



Oui, oui...
Plus qu'un mois et on va continuer notre voyage en lisant ton blog... Il faut dire qu'avec les tartines que tu écris on n'a pas toujours le temps



Francoise 15/02/2011 22:17


Vos photos sont toujours aussi epoustouflantes, et Enzo, tu fais comment pour bien tout ranger sur ton velo, moi j'y arrive pas, et SVP, envoyez-moi un peu de vos globules rouges, ne suis encore
qu'a 2 et quelques mille metres, en ai besoin


cyclocosmos.com 16/02/2011 15:02



Non, les globules rouges on les garde pour nous, va falloir travailler !



véro et pol 15/02/2011 07:38


TimeLESS...LESSS.Oh ce virus propre à l'Occidental pressé malade du TEMPS..PERDU, à RATTRAPPER. C'est la plus grande leçon que nous donnent ces chinois, ces africains, ces Indiens des Indes aux
Andes: voyageurs lents prenons notre temps et enrichissons-nous de chaque rencontre


cyclocosmos.com 16/02/2011 15:04



Tu as raison, mais on file pour établir le nouveau record du monde Quito - Ushuaia



pierre 14/02/2011 12:16


au fait les vins de cafayate sont reputes dans le monde entier


cyclocosmos.com 16/02/2011 15:01



Surtout les vins blancs.